Santé

22 février 2021

Les proches aidants de nouveau admis à l’Hôpital Pierre-Boucher et à l’Hôpital Honoré-Mercier

Les proches aidants de nouveau admis à l’Hôpital Pierre-Boucher et à l’Hôpital Honoré-Mercier

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est autorise de nouveau la venue des proches aidants à l’Hôpital Pierre-Boucher de Longueuil et à l’Hôpital HonoréMercier de Saint-Hyacinthe.Cette décision est rendue possible grâce à la baisse de la transmission communautaire de la COVID-19 et au contrôle des éclosions sur les unités de soins. Les proches aidants peuvent donc de nouveau être admis dansces hôpitaux selon les conditions du palier d’alerte 4 (zone rouge).La liste de ces conditions ainsi que les heures de visites adaptées au respect du couvre-feu sont disponibles surwww.santemonteregie.qc.ca/est/coronavirus-covid-19

09 février 2021

LA GÉNÉTIQUE EN UN CLIC: NOUVEL OUTIL ÉDUCATIF EN CANCER DU SEIN

LA GÉNÉTIQUE EN UN CLIC: NOUVEL OUTIL ÉDUCATIF EN CANCER DU SEIN

La Fondation cancer du sein du Québec est fière d’accroître son offre de services en ajoutant un nouveau et 3e volet à son Programme de génétique et prévention du cancer du sein. Dès le mardi 9 février 2021, une série de capsules éducatives sur la génétique et le cancer du sein sera disponible gratuitement en français et en anglais sur le site web de la Fondation.Consultez notre série de capsules vidéosCe 3e volet du Programme de génétique et prévention du cancer du sein, mis sur pied en 2018, s’ajoute à ceux-ci : le conseil génétique et la présentation des lignes directrices de prise en charge et gestion des risques sur le site web de la Fondation. « Au Québec et même au Canada, peu de ressources éducatives visuelles, accessibles, vulgarisées et bilingues, étaient disponibles sur la génétique. En tant que leader en cancer du sein au Québec, la Fondation s’est fait un devoir d’assurer un meilleur accompagnement pour les personnes et familles touchées par le cancer du sein héréditaire avec cette série de capsules éducatives. », soutient Jida El Hajjar, Vice-présidente aux Investissements et promotion de la santé à la Fondation. Ce sont environ 10 % des cancers du sein qui sont associés à une prédisposition génétique. Une personne porteuse d’une prédisposition héréditaire (exemple : gène BRCA1 ou BRCA2) a un risque entre 35 et 85% de développer un cancer du sein au cours de sa vie. Les personnes à risque doivent prendre des décisions concernant les tests génétiques, initier des dépistages à un plus jeune âge, considérer des options de chirurgies importantes ainsi que vivre avec les impacts et implications pour les autres membres de leur famille.

26 janvier 2021

33e édition de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle - Du 21 au 27 mars 2021 -

33e édition de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle - Du 21 au 27 mars 2021 -

Au Québec, 169 000 personnes vivent avec une déficience intellectuelle, soit 2% de la population. Avec leur famille et leurs proches, c’est 400 000 personnes qui sont directement concernées par les enjeux que la déficience intellectuelle induit. Parce que ces personnes ont le droit de bénéficier des mêmes conditions que tous, et ce, dans les différentes sphères de leur vie : étudier, travailler, être soigné, se loger, développer son potentiel, se divertir, la Semaine québécoise de la déficience a été créée il y a 33 ans. La Semaine québécoise de la déficience intellectuelle est une semaine de sensibilisation provinciale ayant pour objectif de créer des rapprochements entre la population et les personnes vivant avec une déficience intellectuelle et de défaire les préjugés dans l’espoir de bâtir une société plus inclusive. Elle est portée par la parole de deux ambassadeurs de taille : l’acteur Vincent-Guillaume Otis dont le frère vit avec une déficience intellectuelle et la comédienne Gabrielle Marion-Rivard qui a une déficience intellectuelle. Déconstruire les préjugésPour cette 33e édition, qui se tiendra du 21 au 27 mars 2021, il s'agira de défaire les fausses croyances qui entourent la déficience intellectuelle. Par une série de propos ou de faits représentés par des personnes de différentes générations (enfant, étudiant, travailleur, personne vieillissante et couple), il s'agira de déconstruire les préjugés en renversant la psychologie du public pour faire en sorte qu’il s’interroge sur ses propres perceptions. L'objectif est de renvoyer la balle dans le camp des personnes dites "neurotypiques" et de leur permettre ainsi de prendre conscience de ce qu’elles ignoraient en s’interrogeant à savoir « pourquoi je pense qu’une personne ayant une déficience intellectuelle ne peut travailler, avoir une vie amoureuse, vivre en appartement, etc. D’où me viennent ces informations ? »  Vincent-Guillaume Otis © Jonathan Boulet-GroulxActeur émérite reconnu entre autres pour son rôle de sergent-détective Patrick Bissonnette dans la très populaire série District 31, Vincent-Guillaume est le porte-parole de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle depuis 2010. Généreux, ouvert, à l’écoute et engagé, il comprend bien les enjeux qui touchent cette limitation fonctionnelle, puisque son frère, Jean-Sébastien, vit avec une déficience intellectuelle. Gabrielle Marion-Rivard © Jonathan Boulet-GroulxGabrielle, connue notamment pour sa prestation dans le film Gabrielle dans lequel elle tenait le rôle principal, s’est jointe à Vincent-Guillaume en 2014 pour mieux faire connaître la déficience intellectuelle. Source de fierté pour les personnes qui ont un handicap, Gabrielle est devenue une inspiration pour toute la communauté. Connaissant ce que vivent quotidiennement les personnes ayant une déficience intellectuelle, elle est une porte-parole en or, qui sait mettre en lumière les talents de ces personnes remarquables.

Contact

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tous droits reservés © 2014 La télévision de la Vallée-du-Richelieu
Propulsé par 7Dfx