• Retrouvez-nous sur

    Facebook

  • Le Régional est votre bulletin d'informations locales

    Le Régional

    Animation: Claudia C.Cantin
    Réalisation: André Chapleau

    • Lundi: 8h00 et 20h00
    • Mardi: 12h00
    • Mercredi: 20h00
    • Jeudi: 11h00
    • Vendredi: 12h00
    • Samedi: 9h00 et 17h00
    • Dimanche: 8h00 et 18h30

     

  • Un magazine qui traite de la vie communautaire de la Vallée-du-Richelieu.

    Dans la Vallée

    Animation: Évelyne Latreille
    Chronique: Marguerite Fradette
    Réalisation: Robert Laplante

    • Lundi: 17h30 et 20h30
    • Mercredi: 12h00, 17h30 et 20h30
    • Vendredi: 17h30
    • Dimanche: 12h30
  • La série, Nos artisans se racontent vous présentent des créateurs artisans de la région

    Nos artisans se racontent

    Animation: Emma Jaquet
    Réalisation: Robert Laplante

    • Lundi: 21h00
    • Mardi: 17h30
    • Mercredi: 19h30
    • Jeudi: 17h30
    • Samedi: 8h00 et 17h30
    • Dimanche: 13h00
  • L'émission qui vous permet d'augmenter et optimiser votre santé et mieux-être à tous les niveaux

    Santé et mieux être: Qi Gong

    Animation: Lise Lapointe
    Réalisation: Robert Laplante

    • Lundi: 12h00
    • Mardi: 9h00
    • Jeudi: 15h30
    • Samedi: 06h30
    • Dimanche: 12h00 et 15h30
Pas d'éléments trouvés.
Pas d'éléments trouvés.

Cette semaine

Vie municipale semaine du 25 janvier 2021

Vie municipale semaine du 25 janvier 2021

Séance ordinaire du conseil de Mont-Saint-Hilaire  tenue le lundi 11 janvier 2021 Lundi: 23h00Dimanche: 16h00

Lire la suite

Dans la Vallée semaine du 25 janvier 2021

Dans la Vallée semaine du 25 janvier 2021

Les invités cette semaine: -Karine Shink, Tandem emploi -Monia Dépeault, CHSLD des Pommetiers -Yves Lessard, Maire Ville de Saint-Basile-le-Grand Lundi : 17h30 et 20h00 Mercredi : 12h00, 17h30 et 20h30 Vendredi : 17h30 Dimanche: 12h30 Durée: 30 minutes En vidéo sur demande Animation: Evelyne LatreilleChronique culturelle: Marguerite FradetteRéalisation: Robert Laplante

Lire la suite

Le Régional semaine du 25 janvier 2021

Le Régional  semaine du 25 janvier 2021

Dans votre actualité cette semaine:-La Ville de Saint-Basile-le-Grand fête son 150e anniversaire-Une présence policière plus accrue sur les routes en raison du confinement et du couvre-feu-En raison de la pandémie, la demande pour des services informatiques à doublé-Nouveau service offert par le Centre d'assistance et d'accompagnement aux plaintes de la Montérégie-Les Actus avec Emma Jaquet-Chronique économie-finances avec Barbara Demers-Chronique culturelle avec Marguerite Fradette Lundi: 08h00 et 20h00 Mardi: 12h00 Mercredi : 20h00 Jeudi: 11h00 Vendredi: 12h00 Samedi: 9h00 et 17h00 Dimanche: 8h00 et 18h00 Durée : 30 minutes Animation : Claudia C. CantinChronique actualités: Emma JaquetRéalisation: André Chapleau

Lire la suite

Nos artisans se racontent semaine du 25 janvier 2021

Nos artisans se racontent semaine du 25 janvier 2021

Cette semaine à l'émission Nos artisans se racontent, nous vous présentons: Céline Boisjoly, joaillière Descriptif: La joaillière Céline Boisjoly travaille l'argent depuis une dizaine d'années pour fabriquer des bagues, des colliers et des boucles d'oreilles de style rustique s'adressant autant aux femmes qu'aux hommes Lundi: 21h00 Mardi: 17h30 Mercredi: 19h30 Jeudi: 17h30 Samedi: 8h00 et 17h30 Dimanche: 13h00 En vidéo sur demande Animation : Emma Jaquet Recherche : Emma Jaquet Réalisation : Robert Laplante

Lire la suite

Santé et mieux être: Qi Gong - semaine du 25 janvier 2021

Santé et mieux être: Qi Gong - semaine du 25 janvier 2021

  Besoin de calme , de prendre soin de soi ...Besoin de prendre soin de votre santé, de votre mieux être ...Besoin de vous reconnecter à l'essentiel ...Le Qi Gong est pour vous ! Lundi: 12h00 Mardi: 9h00 Jeudi: 15h30 Samedi: 6h30 Dimanche: 12h00 et 15h30 Animation : Lise LapointeRéalisation : Robert Laplante

Lire la suite

Devenez membre

Nous vous invitons à adhérer à TVR9 dès maintenant. Le membership est fondamental pour notre organisation. En adhérant à la TVR9, vous manifestez le désir de conserver votre télévision locale.

Nos dernières émissions

Horaire de nos émissions

  • Lundi

    • 08h00: Le Régional
    • 12h00: Santé et mieux être: Qi Gong
    • 17h30: Dans la Vallée
    • 20h00: Le Régional
    • 20h30: Dans la Vallée
    • 21h00: Nos artisans se racontent
    • 23h00: Vie municipale
  • Mardi

    • 09h00: Santé et mieux être: Qi Gong
    • 12h00: Le Régional
    • 17h30: Nos artisans se racontent
  • Mercredi

     

    • 12h00: Dans la Vallée
    • 17h30: Dans la Vallée
    • 19h30: Nos artisans se racontent
    • 20h00: Le Régional
    • 20h30: Dans la Vallée
  • Jeudi

     

    • 11h00: Le Régional
    • 15h30: Santé et mieux être: Qi Gong
    • 17h30: Nos artisans se racontent
  • Vendredi

    • 12h00: Le Régional
    • 17h30: Dans la Vallée
  • Samedi

    • 06h30: Santé et mieux être: Qi Gong
    • 08h00: Nos artisans se racontent
    • 09h00: Le Régional
    • 17h00 : Le Régional
    • 17h30 : Nos artisans se racontent
  • Dimanche

     

    • 08h00: Le Régional
    • 12h00: Santé et mieux être: Qi Gong
    • 12h30: Dans la Vallée
    • 13h00: Nos artisans se racontent
    • 15h30: Santé et mieux être: Qi Gong
    • 16h00: Vie Municipale
    • 18h00: Le Régional

Nos derniers communiqués

Un prochain week-end idéal pour la pratique des sports d’hiver Patience et rigueur sont de mises pour assurer la sécurité

Un prochain week-end idéal pour la pratique des sports d’hiver Patience et rigueur sont de mises pour assurer la sécurité

Les prévisions météorologiques du prochain week-end laissent entrevoir un scénario d’hiver parfait pour la pratique de sports extérieurs avec neige, soleil et températures de saison. C’est donc dire que les amateurs de ski voudront profiter de cette période pour s’élancer sur les pentes enneigées. Bien que la grande majorité des adeptes de glisse respecte les consignes et reconnaisse l’importance des obligations sanitaires auxquelles sont soumises les stations de ski du Québec, l’ASSQ lance un appel au calme, à la patience et à la rigueur à tous les visiteurs en ces temps difficiles.   « Avec la tempête de neige du dernier week-end, nous avons pu constater que la demande pour accéder aux stations de ski était plus forte que jamais samedi et dimanche derniers », a mentionné Yves Juneau, président-directeur général de l’Association des stations de ski du Québec. Or, cette situation a causé certaines frustrations du côté de la clientèle reconnaît ce dernier. « Il faut donc s’attendre à ce que les visiteurs soient encore nombreux lors du prochain week-end. Soulignons que les stations continuent d’informer la clientèle sur leur site web et leurs réseaux sociaux sur les mesures à suivre en plus d’indiquer des prévisions d’achalandage. Malheureusement, nous avons constaté que plusieurs adeptes de sports de glisse n’avaient pas pris le temps de s’informer avant de se rendre en station et ils ont dû rebrousser chemin à leur grande déception compte tenu que l’achalandage maximal avait été atteint à quelques endroits ».   Il faut le répéter, il s’agit d’une saison tout à fait anormale et le contexte de la pandémie force les stations de ski à s’adapter. « Nous engageons des montants faramineux et des ressources humaines pour assurer la santé et la sécurité de tous, nos équipes sont dédiées et déploient des efforts incroyables, a soutenu Jean-Michel Ryan, président du Mont Sutton et président du conseil de l’ASSQ. Heureusement, la majorité des clients fait preuve d’une bonne compréhension de la situation et je tiens à les remercier, au nom de mes collègues des 74 autres stations de ski de la province, pour leur bonne collaboration et la reconnaissance du travail effectué par nos équipes. En poursuivant nos efforts, en s’armant d’un peu de patience et en démontrant du respect pour le travail accompli par les équipes de montagne, nous conserverons le privilège de pouvoir skier malgré la pandémie ».   Le respect du 2 mètres de distanciation et le fonctionnement des remontées mécaniques à 50 % de capacité ont pour effet de prolonger les files d’attente, convient Yves Juneau. « Dans ce contexte, on doit compter sur la patience des visiteurs, car, pour notre industrie, le respect des mesures sanitaires est la priorité numéro un afin de bien protéger la clientèle et le personnel qui œuvre en station ».   Registre et réservation en ligne Rappelons que dès que le gouvernement a donné le feu vert pour le maintien des sports de glisse cet hiver, l’ASSQ a outillé ses 75 stations de ski afin d’assurer la santé et la sécurité de tous, tout en offrant une expérience agréable aux skieurs.   Voici quelques initiatives mises en place dans toutes les stations :   Escouade COVID présente dès l’arrivée de la clientèle au stationnement et sur le terrain afin d’expliquer et de faire respecter les mesures sanitaires ;Participation des patrouilleurs, des moniteurs et autres membres du personnel aux efforts de respect des consignes par la clientèle ;Mise en place de mesures coercitives progressives en cas de non-respect des consignes sanitaires ;Mesures d’atténuation et de gestion de la clientèle : répartition des arrivées, réservation en ligne, billetterie limitée, horaire de fréquentation des chalets, etc. ;Rappels fréquents (radio, haut-parleur, affichage aux écrans numériques et panneaux de signalisation) des mesures en place et des consignes à respecter. L’ASSQ invite les skieurs et planchistes à visionner la vidéo Skiez bien, soyez bien avant leur visite afin de bien s’informer et de profiter pleinement de leur activité. À propos de l’Association des stations de ski du Québec et de l’industrie. Fondée en 1979, l’ASSQ est un organisme sans but lucratif regroupant l’ensemble des stations de ski au Québec. Sa mission est de promouvoir et de défendre les intérêts des stations, de favoriser le développement de la relève et de supporter l’industrie afin d’offrir aux skieurs et planchistes des expériences mémorables en montagne. Le ski alpin et la planche à neige sont pratiqués par environ 1,4 million de Québécois.

Lire la suite

Activités et groupe de soutien

Activités et groupe de soutien

« Le Phare Saint-Hyacinthe et régions, est un organisme communautaire ayant pour mission de regrouper et d’accompagner tous les membres de l’entourage d’une personne qui présente des manifestations cliniques reliées à un trouble de santé mentale et leur offrir une gamme de services de soutien adaptés à leurs besoins afin de leur permettre d’actualiser leur potentiel. Nos groupes de soutien et formations continuent de se donner sur la plateforme Zoom en visioconférence. Le thème du groupe de soutien de cette semaine, qui aura lieu le lundi 1 février 2021 à 13h30, est : « Je vis de la culpabilité : La définir et mieux saisir comment elle s’installe en moi ». Nous aurons également un second groupe de soutien mercredi le 3 février 2021 à 19h, ayant pour thème « Je m’apprends et je me transforme : Schéma d’exclusion (abandon) ». Finalement, nous aurons un atelier le mardi 2 février à 19h, ayant pour thème « Harmoniser nos dualités ». Si vous êtes intéressés à participer, veuillez-vous inscrire au courriel suivant: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lire la suite

La forêt et la médecine

La forêt et la médecine

Il est connu que la présence d’arbres apporte des bienfaits à l’être humain. Ils purifient notre environnement. Ils nous calment, ce qui accélère le rétablissement des malades et réduit leur besoin en traitements médicaux. Mais saviez-vous que les arbres et les plantes forestières sont directement utilisés pour fabriquer des médicaments? Découvrons quelques exemples. Le taxol est une substance extraite de l’if du Canada. Il rend l’if toxique à la consommation, mais utilisé adéquatement, il peut combattre le cancer en ralentissant ou en bloquant la reproduction des cellules cancéreuses. L’avantage de ce produit est qu’il peut être utilisé en association avec d’autres traitements médicaux sans générer de résistances croisées. La gomme, ou résine de sapin, possède plusieurs propriétés médicinales, dont des capacités anti-inflammatoires, antiseptiques, antifongiques et antibactériennes. Elle peut être utilisée dans le traitement des infections respiratoires, des ulcères cutanés et de l’inflammation de muqueuses. Plus couramment, elle est utilisée dans les crèmes pour soigner les coupures ou les brûlures. L’acide salicylique, ou l’ingrédient actif de l’aspirine, a été découvert à l’intérieur des saules. À l’origine, les gens infusaient des bouts d’écorce de saule comme traitement contre la fièvre. Aujourd’hui, on transforme l’acide salicylique en acide acétylsalicylique, soit en aspirine, pour accroître l’efficacité des propriétés antiseptiques et analgésiques. Parmi les plantes de sous-bois, plusieurs sont utilisées en médecine naturelle. Notons l’asaret du Canada utilisé pour soulager les infections respiratoires. Le ginseng à cinq folioles régule le taux de cholestérol, réduit les symptômes de la ménopause et stimule le système immunitaire. L’hydraste du Canada prévient et traite les infections gastro-intestinales. La sanguinaire du Canada aide à éliminer le tartre et la gingivite. Encore aujourd’hui, on découvre régulièrement des substances d’origine végétale qui peuvent contribuer à notre santé. Nous pouvons dire que la nature fait bien les choses. Pour en savoir plus : afsq.org/information-foret/pfnl

Lire la suite

Rentrée parlementaire du Bloc Québécois; FIABLES ET FIERS POUR LE QUÉBEC

Rentrée parlementaire du Bloc Québécois;     FIABLES ET FIERS POUR LE QUÉBEC

À l’issue du caucus présessionnel virtuel du Bloc Québécois, qui se tenait le 20 janvier dernier, le député de Montarville, M. Stéphane Bergeron, a fait écho aux propos de son chef, M. Yves‑François Blanchet, pour dévoiler les priorités de l’aile parlementaire bloquiste dans le cadre d’une rentrée parlementaire plus que jamais marquée par la COVID‑19. «En plein confinement, la priorité du Québec et du Bloc Québécois est la gestion de la pandémie. Nous allons talonner Justin Trudeau pour qu’il assume sa responsabilité d’approvisionner le Québec en vaccins. Il devra assumer sa responsabilité de gérer les frontières et les quarantaines. Il devra assumer sa responsabilité envers les aînés, qui sont les plus touchés par la pandémie et les moins soutenus financièrement. Il devra assumer sa responsabilité dans les difficultés vécues par le réseau de la santé du Québec et enfin hausser les transferts en santé. Parallèlement, nos élus continueront de proposer des solutions au déclin du français au Québec et de soutenir les valeurs communes des Québécois et leurs choix de société. Le Bloc Québécois sera fiable et fier pour le Québec», a déclaré M. Blanchet. La rentrée du Bloc Québécois sera donc axée sur la gestion de la pandémie et l’identité québécoise. Elle s’articulera plus spécifiquement autour de cinq priorités: L’approvisionnement en vaccins – Il nous apparaît inconcevable que, malgré les ententes soi-disant conclues avec la compagnie, et ce, alors que la situation est plus critique que jamais, l’approvisionnement en doses du vaccin de Pfizer soit réduit au cours des prochaines semaines;Le contrôle des frontières – Il est plus nécessaire que jamais, si on veut éviter une réédition des dérapages du printemps dernier faisant suite à la semaine de relâche, que le gouvernement Trudeau interdise purement et simplement les vols internationaux non essentiels et mette en place des mesures de contrôle efficaces des quarantaines des voyageurs;Le soutien de nos aînés – Le Bloc s’était fermement engagé, durant la campagne électorale, à améliorer la qualité de vie de nos aînés par une hausse pérenne de 110 $ par mois de la pension de vieillesse et une augmentation du Supplément de revenu garanti (SRG), et ce, dès l’âge de 65 ans afin, de soutenir leur pouvoir d’achat, particulièrement dans un contexte de relance économique;La hausse des transferts en santé – Alors que la pandémie a révélé les faiblesses du système de santé et que la contribution fédérale aux soins de santé correspond à moins de 25% des coûts, nous exigeons qu’Ottawa augmente significativement les transferts aux provinces, afin que sa participation atteigne de nouveau 50 % des frais relatifs aux soins de santé et que cette contribution, conformément à ses engagements en la matière, soit permanente et sans condition.Le français – La session parlementaire de l’automne 2020 nous a permis de constater le peu d’importance que plusieurs accordent au français à Ottawa, particulièrement chez certains députés libéraux et du côté de la diplomatie canadienne. Cela dit, fait plutôt rarissime, toutes les formations politiques, à Ottawa, s’entendent pour reconnaître que le français est en déclin, même au Québec et plus particulièrement à Montréal. Il s’agit d’une occasion à saisir pour relayer les revendications du Québec, notamment à l’effet d’appliquer la Loi 101 aux entreprises de juridiction fédérale et de rendre la connaissance suffisante du français obligatoire pour l’obtention de la citoyenneté au Québec. «À titre de porte-parole du Bloc Québécois en matière d’affaires étrangères et d’affaires intergouvernementales, je me sens interpellé au premier chef par ces différentes priorités. Depuis les premières éclosions de COVID-19, au printemps dernier, je réclame du gouvernement fédéral, par exemple, qu’il exerce un contrôle plus serré aux frontières et qu’il investisse davantage dans les soins de santé. Dans tous ces cas, il s’est montré négligeant, préférant distribuer à droite et à gauche de l’argent que nous n’avons pas, tout en prenant bien soin de permettre à des amis de se servir au passage. Nous en voyons aujourd’hui le résultat… Il est temps de se ressaisir et de faire mieux, afin que nous puissions enfin nous engager résolument sur la voie de la sortie de crise. Le gouvernement Trudeau aura-t-il le sens des responsabilités requis pour ce faire? Quoiqu’il arrive, nous entendons continuer à le rappeler sans cesse à ses responsabilités», de conclure Stéphane Bergeron.

Lire la suite

Wittycloud offre 1M$ en idées marketing aux entreprises affectées par la Covid-19

Wittycloud offre 1M$ en idées marketing aux entreprises affectées par la Covid-19

Dans le contexte de son récent lancement, la plateforme québécoise bilingue Wittycloud veut contribuer, à sa façon, à la relance économique en offrant gratuitement à plus de mille organisations une idée marketing conçue sur mesure selon leurs besoins — une valeur totale d’un million de dollars. En plus du millier d’organisations qui bénéficieront d’une idée personnalisée gratuite, toute la communauté d’affaires est invitée àaccéder gratuitement au service d’idées marketing libres de droits de la plateforme, un outil mis à disposition par les co-fondateurs de Wittycloud dans le but de démocratiser l’accès à la créativité.La Covid-19 a bouleversé le statu quo; les entreprises tireront avantage à user de créativité pour se réinventer et s’adresser à un marché en pleine transformation. « Nous voulons faire notre part dans cette crise mondiale et nous avons une solution qui peut grandement aider les organisations les plus touchées par la Covid-19 à innover en ces temps difficiles, » indique M.Philippe Larose Cadieux, PDG et co-fondateur chez Wittycloud. « L’accessibilité à la créativité est au cœur de la mission et de l’ADN de Wittycloud, c’est pourquoi faire don de notre créativité à la communauté d’affaires nous semble tout à fait de mise en cette période de crise, »poursuit-il. Qu'elles soient des PMEs, des organisations à but non lucratif ou des multinationales, Wittycloud invite toutes les organisations touchées par la crise actuelle à visiter wittycloud.com afin de recevoir une des vingt idées marketing sur mesure gratuites disponibles à chaque semaine pendant la prochaine année et trouver des idées créatives pour les supporter dans la relance de leurs activités

Lire la suite

SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 1ER FÉVRIER Rencontre tenue à huis clos et diffusée en différé

SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 1ER FÉVRIER  Rencontre tenue à huis clos et diffusée en différé

La Ville de Saint-Basile-le-Grand tient à informer ses citoyens qu’à titre de mesure visant à prévenir la propagation de la COVID-19 et conformément aux directives gouvernementales, la séance ordinaire du conseil municipal du 1er février prochain se tiendra à nouveau à huis clos. Dans cette perspective, les membres du conseil participeront à cette rencontre par visioconférence dans le but d’éviter au maximum les contacts entre les individus et de respecter les mesures sanitaires mises en place. Ne manquez pas la prochaine diffusion! La séance ordinaire sera diffusée en différé sur la chaîne YouTube de la Ville le 1er février à compter de 19 h 30. Toutefois, en raison de certaines contraintes techniques, la vidéo pourrait être déposée avec un léger retard sur la plateforme. Vous pourrez accéder à l’enregistrement en vous rendant au villesblg.ca/seances. Faites-nous parvenir vos questions, la parole est à vous! Première période de questions : questions relatives à la vie municipale Toute personne ayant des questions relatives à la vie municipale et désirant les poser dans le cadre de la séance ordinaire est invitée à les soumettre au Service du greffe en remplissant le formulaire en ligne disponible au villesblg.ca/seances avant le mercredi 27 janvier, 23 h 55. Les questions seront transmises au conseil municipal et les membres y répondront au début de la séance. Si un très grand nombre de questions est reçu, il est possible que des réponses soient données seulement lors d’une séance subséquente.   Deuxième période de questions : questions relatives au contenu de la séance Aussi, les citoyens qui auront des questions portant sur le contenu de la séance, après l’avoir visionnée, pourront les faire parvenir via le formulaire en ligne conçu à cet effet. Les membres du conseil municipal s’assureront d’y répondre au début d’une séance subséquente. Projet d’ordre du jour Le projet d’ordre du jour de la séance sera disponible sur le site Web municipal le vendredi 29 janvier.

Lire la suite

Cet hiver : Donner du sang. Donnez la vie.

Cet hiver : Donner du sang. Donnez la vie.

Malgré la pandémie et l’hiver, Héma-Québec invite les donneurs desang à rester mobilisés pour ceux qui ont besoin de leur générosité pour recouvrer la santé. Il est possible de planifier un don dès maintenant à la collecte de sang de Mont-Saint-Hilaire qui se tiendra le vendredi 19 février 2021, entre 13 h 30 et 20 h, au Pavillon Jordi-Bonet situé au 99, rue du Centre-Civique. L’objectif de cet événement est d’accueillir 90 donneurs. 1 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour, afin de garantir un niveau de réserve optimal, même en temps de pandémie.Héma-Québec met tout en place pour continuer à faire du don une expérience sécuritaire. De nombreuses mesures sur l’ensemble des sites de collecte, notamment des contrôles de l’accès aux sites de collecte avec prise de température des donneurs et des bénévoles, des mesures dedésinfection supplémentaires et une organisation logistique des collectes revue afin de respecter les mesures de distanciation. Pour consulter l’ensemble des mesures déployées : https://www.hemaquebec.qc.ca/coronavirus/index.fr.html Il est également nécessaire de prendre rendez-vous avant de se présenter en collecte en contactant le 1 800 343-7264 (SANG) ou en écrivant à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Qui peut donner du sang?Toute personne en bonne santé, âgée de 18 ans ou plus, peut généralement faire un don de sang. Avant de se présenter à une collecte, il est possible de vérifier son admissibilité auprès du Service à la clientèle-donneurs au 1 800 847-2525 ou de consulter le site Web d’Héma-Québecau www.hema-quebec.qc.ca, section Donneurs > Sang > Puis-je donner?Donnez du sang. Donnez la vie

Lire la suite

Dévoilement des lauréats Salon d’automne 2020 : Les 150 variations du confinement

Dévoilement des lauréats Salon d’automne 2020 : Les 150 variations du confinement

Le Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire est heureux d’annoncer le dévoilement des lauréats de l’exposition-concours du Salon d’automne2020 : Les 150 variation du confinement. Chaque année depuis 1995, le musée invite les artistes visuels de tous horizons à participer. Pour l’édition de 2020, les propositions plastiques avaient pour thème le Confinement. Avec la crise sanitaire du coronavirus qui a frappé ce printemps, ce sujet d’actualité a offert un exutoire aux artistes participants. Pour plusieurs, ce fût une occasion de créer, de s’intérioriser, de prendre le temps de réfléchir à l’impact de cette crise qui diffère pour chacun. Dû au contexteparticulier de l’année 2020, le musée a décidé d’ajouter à sa programmation l’accès en ligne à l’exposition virtuelle du Salon d’automne. Le jury composé de trois professionnels du milieu des arts : Jérémie Boudreault, Sylvie Coutu et André Michel, ont fait la sélection des lauréats. Le dévoilement des six lauréats ayant remporté le prix d’excellence, le prix de distinction et la mention d’honneur a été mis en ligne lundi le 11janvier sur le site internet du MBAMSH. Nous vous invitons à visiter l’exposition du Salon d’automne : Les 150 variations du confinement en ligne et à visionner la vidéo, afin d’admirer les œuvres des récipiendaires. Dans le contexte actuel qui se prolonge, le salon d’automne offre une remarquable visibilité aux artistes, pour notre plus grand plaisir.Cette 26 e édition de l’exposition-concours du Salon d’automne 2020 : les 150 variations du confinement est présentement accessible en mode virtuel sur le site internet du Musée des beaux-arts du Mont-Saint-Hilaire. Pour plus d’informations, consulter le www.mbamsh.com ou contacter le Musée au 450-536-3033.

Lire la suite

LE PROJET DE CENTRE DE SERVICES FUNÉRAIRES POUR ANIMAUX DE COMPAGNIE À CHAMBLY PROGRESSE L’entreprise Compagnons Éternels a rencontré les élus et entame une campagne de communication destinée aux citoyens

LE PROJET DE CENTRE DE SERVICES FUNÉRAIRES POUR ANIMAUX DE COMPAGNIE À CHAMBLY PROGRESSE L’entreprise Compagnons Éternels a rencontré les élus et entame une campagne de communication destinée aux citoyens

L’entreprise Compagnons Éternels à annoncé le 18 janvier dernier, avoir présenté son projet aux élus de la Ville de Chambly, elle entame également une campagne de communication destinée aux citoyens. Cette campagne a pour objectif de démystifier le projet de nouveau centre de services funéraires pour animaux de compagnie sur le territoire de la Ville de Chambly. « Notre métier est d’accompagner les gens au moment difficile du deuil de leur animal de compagnie, explique Dr. Pierre-Yves Anglaret, vétérinaire etpromoteur du projet. Nous offrirons à Chambly essentiellement les mêmesservices que dans un centre funéraire pour humains, ces services sont toutefois adaptés et destinés aux animaux de compagnie. Nos clients considèrent que leur animal est un membre à part entière de la famille et qu’à ce titre il mérite le même respect que tous les autres. » Ce nouveau centre de services funéraires pour animaux de compagnie offrira un endroit de recueillement dans lequel les familles pourront se réunir à l’occasion du décès de leur animal de compagnie, ainsi que les services de crémation à très petite échelle, qui auront lieu sur place dans un four de la taille d’un four à pain que l’on retrouve dans les boulangeries artisanales. Ce four sera opéré en conformité avec la réglementation du Ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Trousse d’information disponible pour la populationL’entreprise Compagnons Éternels invite toute personne intéressée par le projet de centre commémoratif pour animaux de compagnie à consulter l’information disponible en ligne à l’adresse suivante : info compagnonseternels.ca La population y trouvera des précisions relativement aux différences entre un centre commémoratif pour animaux de compagnie, ce qui est proposé àChambly, et les entreprises spécialisées en incinération d’animaux à grandeéchelle, ce que n’offrira pas le centre de Chambly. Les composantes de l’établissement y sont également détaillées. Semblables à un centre de services funéraires pour humains, avec un espace de salon avec du mobilier confortable, des salles de conférences et des bureaux. Le tout afin d’assurer la quiétude et le recueillement des clients. Dr. Pierre-Yves Anglaret enchaîne : « Nous désirons expliquer clairement leprojet à la population pour éviter toute confusion sur la nature de nos services, et la taille de nos installations. Nous souhaitons nous impliquer dans notre communauté comme le ferait tout commerce de proximité à Chambly. Ce centre sera notre deuxième présence au Québec, à la suite de notre centre situé à Rigaud. Les propriétaires d’animaux de compagnie apprécient vraiment nos services à cet endroit. » Dr. Anglaret conclue : « Nos animaux de compagnie partagent des moments de vie avec nous, mais ils ne sont pas éternels. La mort d’un animal, d’un compagnon de vie est toujours une épreuve pour son maître et sa famille. Dignité, respect et proximité sont la raison d’être des services que nousproposons. » À propos de la Compagnie des vétérinairesCompagnons Éternels est une entreprise québécoise, spécialisée dans lesservices funéraires pour animaux de compagnie. Elle a lancé son activité en2008 et s’est développée autour d’un concept simple : la proximité avec sesclients et la qualité de la relation, là où d’autres concurrents ont préféré uneapproche plus industrielle.

Lire la suite

N’OUBLIEZ PAS D’INSCRIRE VOTRE ENFANT POUR LA PROCHAINE ANNÉE SCOLAIRE LA PÉRIODE OFFICIELLE D’INSCRIPTION SE DÉROULERA DU 1ER AU 12 FÉVRIER 2021

N’OUBLIEZ PAS D’INSCRIRE VOTRE ENFANT POUR LA PROCHAINE ANNÉE SCOLAIRE LA PÉRIODE OFFICIELLE D’INSCRIPTION SE DÉROULERA DU 1ER AU 12 FÉVRIER 2021

La période officielle pour inscrire un enfant à la maternelle, inscrire un nouvel élève ou réinscrire un élève dans l’une des écoles primaires ou secondaires du Centre de services scolaire des Patriotes (CSSP) se tiendra du 1er au 12 février 2021. Il est important de procéder à l’inscription de son enfant pendant la période officielle. En effet, les inscriptions tardives sont parmi les premières à être identifiées pour un transfert en cas de surplus d’élèves dans une classe. Les parents qui prévoient être absents durant la période officielle d’admission et d’inscription doivent communiquer avec leur école de secteur avant le 29 janvier 2021.Comment procéder?NOUVEL ÉLÈVE - INSCRIPTIONLes parents d’un enfant qui fréquentera la maternelle pour la prochaine année scolaire, ou ceux d’un jeune qui s’inscrira pour la première fois dans une école primaire ou secondaire du CSSP, sont invités à visiter le csp.ca/inscription pour connaître leur école de secteur et obtenir tous les détails relatifs à l’inscription scolaire. MESURES PARTICULIÈRES – COVID-19Le territoire du CSSP étant en zone rouge, les façons de faire pour procéder à l’inscription d’un nouvel élève ont été adaptées afin de respecter les consignes de la Santé publique. Ainsi, le parent devra prendre rendez-vous avant de se présenter à l’école, par le biais du logiciel « Booking ». Le lien pour y accéder se trouve dans l’outil de recherche du site Web du CSSP ainsi que sur le site Web de chacune des écoles. ÉLÈVE DU CSSP - RÉINSCRIPTION AU PRIMAIRELa fiche d’inscription sera disponible sur le portail du CSSP Mozaïk Portail Parents, sous l'onglet « Ressources », à compter du 1er février 2021. Les parents auront du 1er février 8 h au 12 février 16 h pour la remplir et la transmettre en ligne. Ils devront avoir en main le numéro de fiche de leur enfant afin d’accéder au formulaire. Le numéro de fiche se trouve sur Mozaïk Portail Parents, sous l’onglet « Dossier ».ÉLÈVE DU CSSP - RÉINSCRIPTION AU SECONDAIREPour tous les élèves de 6e année et ceux du secondaire, la fiche d’inscription sera disponible à partir de la page d’accueil du Mozaïk Portail Parents à compter du 1er février 2021. Les parents auront du 1er février 8 h au 12 février 16 h pour la remplir, de même que pour confirmer le choix de cours de leur enfant. Dans le cas de la réinscription au secondaire, seul le parent (ou les parents) associé à l’adresse principale est autorisé à remplir le formulaire. Les parents qui n’ont pas accès à un ordinateur ou à Internet sont invités à communiquer avec le secrétariat de leur école. Le Centre de services scolaire des Patriotes assure des services éducatifs à la population de 21 municipalités situées en Montérégie en outillant et soutenant un réseau de 69 écoles et centres de formation accueillant 36 024 élèves.

Lire la suite

Programmation Loisirs-Sports-Culture – Hiver 2021 : Mont-Saint-Hilaire adapte ses activités hivernales au contexte pandémique actuel

Programmation Loisirs-Sports-Culture – Hiver 2021 : Mont-Saint-Hilaire adapte ses activités hivernales au contexte pandémique actuel

La Ville de Mont-Saint-Hilaire est heureuse de présenter une programmation Loisirs-Sports-Culture adaptée au contexte pandémique actuel. À la suite à l’annonce des nouvelles directives gouvernementales, incluant le retour du confinement et l’implantation d’un couvre-feu, le Service du loisir et de la culture de la Ville a su s’adapter rapidement pour concocter des activités créatives, variées et divertissantes. La programmation présentée pour l’hiver 2021 propose des activités pour tous les âges, et ce en mode virtuel ou en mode hybride (en ligne et en présentiel) si cela est éventuellement permis.La Ville est fière d’offrir à la population hilairemontaise une gamme de cours pour adultes (espagnol, zumba, yoga, circuit d’entraînement et stretching) et pour enfants (cuisine en famille, sciences, arts plastiques, anglais, multi-danse, gardiens avertis et prêts à rester seuls). Afin de donner un avant-goût de certains cours de loisir offerts ou de tout simplement se divertir ponctuellement à moindre coût, plusieurs ateliers sont accessibles en ligne. Inscription : bit.ly/38UarzPAussi, une conférence (Cuba et la République dominicaine en dehors des tout inclus) et deux documentaires (Le prix de l'effort et La maladie de Lyme, quand les tiques attaquent!) sont disponibles dans la programmation d’hiver. La programmation culturelle et les activités de bibliothèque se sont également adaptées au mode virtuel. En nouveauté, des heures du conte bilingues seront offertes pour les 4 à 9 ans, pour ne nommer que cet exemple.En ce qui concerne les activités en plein air, la Ville est heureuse d’annoncer une autre nouveauté, soit la mise en place d’une boîte-o-sports hivernale. Pour ceux et celles qui désirent profiter des joies de l’hiver (initiation à la raquette, mini-putt sur neige, badminton, volley-ball, soccer, etc.), il est possible d’y emprunter gratuitement du matériel dans le respect des bulles familiales. Le service est disponible les samedis et dimanches de 10 h à 16 h, au chalet multisport (derrière l’école secondaire Ozias-Leduc). Également, la pente à glisser et les patinoires demeurent ouvertes et accessibles aux citoyens jusqu’à avis contraire, et ce, si les conditions météorologiques le permettent. L’état de la pente à glisser et des patinoires peut être consulté sur le site Internet de la Ville. Les sept parcours actifs de 2, 4 et 5 km peuvent aussi aider les citoyens et les citoyennes à bouger cet hiver.La Ville est aussi fière de mettre de l’avant tous les organismes reconnus par la municipalité qui offrent des activités cet hiver. Dans cette programmation hivernale, vous y découvrirez également : - Le camp de jour et les activités de la bibliothèque de la relâche scolaire du 2 au 6 mars;- Un avant-goût de la programmation Plaisirs d’hiver;- Les informations sur le programme d’accompagnement pour les enfants qui ont des besoins particuliers aux camps de jours estivaux;- Un bottin des organismes communautaires;- Et plus encore! Inscription aux cours et ateliers de loisirLes places étant limitées, certaines activités sont offertes selon le principe « premier arrivé, premier servi ». L’inscription aux cours et aux ateliers débutera dès le mardi 19 janvier à 18 h, pour les personnes résidant à Mont-Saint-Hilaire. Elle se fera en ligne seulement, en ayant en main la Carte citoyen obligatoire. Un soutien technique est disponible par téléphone 450 467-2854, poste 2257. La programmation et le service en ligne pour l’inscription sont accessibles à partir de la page d’accueil du villemsh.ca. Il sera possible de s’inscrire aux cours jusqu’au 4 février ou jusqu’à ce que le cours soit complet. Pour les ateliers, l’inscription sera ouverte jusqu’au jeudi précédant l’atelier.

Lire la suite

Plan de relance économique du milieu culturel Le gouvernement du Québec bonifie de 90 000 $ le soutien à 2 institutions muséales de la région de Borduas

Plan de relance économique du milieu culturel Le gouvernement du Québec bonifie de 90 000 $ le soutien à 2 institutions muséales de la région de Borduas

Le député de Borduas, ministre de la Justice et ministre responsable de la Montérégie, M. Simon Jolin-Barrette, est heureux d’annoncer, au nom dela ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, l’octroi d’une somme additionnelle de 90 000 $ à 2 institutions muséales de la région de Borduas pour l’exercice financier 2020-2021, dans le cadre du Plan de relance économique du milieu culturel annoncé en juin dernier. En raison de la fermeture des lieux publics et des mesures sanitaires imposées depuis le printemps 2020, les institutions muséales sont privées d’importants revenus autonomes. Cette enveloppe supplémentaire, issue du Plan de relance économique du milieu culturel, vise à stabiliser leur situation financière, et à permettre une reprise plus rapide et durablede leurs activités lorsque la situation sanitaire le permettra. À l’échelle nationale, ce sont 112 institutions muséales qui ont bénéficié d’une bonification, pour un montant total de 5,03 M$. Cette somme s’ajoute à l’enveloppe budgétaire de plus de 21 M$ déjà allouée pour l’année en cours, et porte l’aide totale à 26,8 M$, en hausse de 23 %. Conscient des effets collatéraux des mesures sanitaires sur le secteur de la muséologie, le gouvernement du Québec, en bonifiant l’aide au fonctionnement des musées dans le cadre de son plan de relance, permet de préserver ces institutions qui jouent un rôle essentiel dans la démocratisation de la culture auprès des citoyens et des familles. Bonification octroyée par institution muséale dans la région de Borduas La Maison amérindienne 45 000 $Maison nationale des Patriotes 45 000 $ Citations :« Je suis de tout cœur avec les institutions muséales touchées par les effets collatéraux de la pandémie, et je les remercie de leur engagement. C’est une priorité pour notregouvernement d’aider les musées, de même que les autres organisations culturelles, à traverser cette période difficile. Je suis donc très heureuse de pouvoir annoncer aujourd’hui que notre Plan de relance économique du milieu culturel nous a permis de bonifier le soutienfinancier destiné aux musées. Ces sommes supplémentaires traduisent notre volonté de préserver ce vaste réseau muséal dont nous sommes fiers. » Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications « Je me réjouis de cette nouvelle, car La Maison amérindienne et la Maison nationale des Patriotes constituent des lieux culturels importants pour la circonscription de Borduas. Elles sont empreintes d’histoire et représentent une belle carte de visite de notre région. Leur bagage patrimonial est une fierté pour la communauté. Ces institutions muséales situées àMont-Saint-Hilaire et à Saint-Denis-sur-Richelieu font rayonner et vivre notre culture. L’octroi de cette bonification est un signe encourageant pour le milieu culturel et démontre notre désir de les appuyer pendant cette crise. »Simon Jolin-Barrette, député de Borduas, ministre de la Justice et ministre responsable de la Montérégie Plan de relance économique du milieu culturelDoté d’une enveloppe de 450 M$, le Plan de relance économique du milieu culturel est composé de mesures qui visent à stimuler la création artistique, à relancer la production de contenus culturels québécois et à permettre au milieu de s’adapter aux nouvelles façons d’aller à la rencontre du public, dans le contexte de la pandémie qui sévit actuellement. Fait saillant :• La bonification vient s’ajouter à l’aide régulière déjà offerte aux institutions muséales. En effet, pour l’exercice financier 2020-2021, le ministère de la Culture et des Communications soutient au fonctionnement 112 institutions muséales : 96 institutions muséales soutenues par le programme Aide au fonctionnement pour les institutions muséales, pour un montant de 18 147 100 $, et 16 institutions muséales à vocation scientifique et technologique soutenues par Autres interventions particulières en culture et communications, pour un montant de 3 670 810 $. Liens connexes :• Réseau muséal au Québec• Plan de relance économique du milieu culturel

Lire la suite

Contact

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tous droits reservés © 2014 La télévision de la Vallée-du-Richelieu
Propulsé par 7Dfx