Culturelles

01 décembre 2020

Pas de théâtre vivant pour le mois de décembre à L’Arrière Scène

Pas de théâtre vivant pour le mois de décembre à L’Arrière Scène

Dû au prolongement de la fermeture des salles de spectacle jusqu’au 11 janvier, L’Arrière Scène se voit contrainte d’annuler le spectacle Une lune entre deux maisons prévu le 13 décembre 2020. « En raison de la limite des espaces disponibles au calendrier de la programmation 2020-2021, la direction a pris la décision de ne pas reporter le spectacle ». Jean-François Guilbault, co-directeur artistique de L’Arrière Scène précise néanmoins que l’équipe est toujours active et que de beaux projets théâtraux virtuels seront annoncés au début de l’année 2021 : « Soyez assurés que L’Arrière Scène sera fin prête dès que la reprise des activités sera possible. Nous espérons que le public sera au rendez-vous en soutien au milieu culturel qui vit des moments éprouvants ». Pour les modalités se rattachant à l’annulation du spectacle, les détentrices et détenteurs de billets ont la possibilité de faire un don, qui permettra de rémunérer les acteurs et artisans du spectacle, ou de demander un remboursement. Il suffit de communiquer avec Mélina Proulx par courriel à communications@arrierescene.qc.ca ou par téléphone au 450 536-0872 (du lundi au jeudi). Des nouvelles de L’Arrière Scène seront communiquées en janvier suite aux annonces du gouvernement du Québec. À propos de L’Arrière Scène Fondée en 1976, L’Arrière Scène, unique centre dramatique pour l’enfance et la jeunesse en Montérégie, a pour mission de produire et de présenter, au Québec, au Canada et à l’étranger, des œuvres de création en plus d’accueillir et de diffuser des spectacles à l’intention d’un jeune public (volets familial et scolaire). Qui plus est, L’Arrière Scène est l’un des trois seuls diffuseurs spécialisés en théâtre jeune public reconnus de la province. C’est la première compagnie québécoise jeune public à avoir mis sur pied, hors des grands centres, une programmation théâtrale pour les enfants et les adolescents.

24 novembre 2020

INTERCONNECTÉE AVEC SES CITOYENS BELOEIL ORGANISE UN CONCOURS DE PHOTOGRAPHIES D’HIVER

INTERCONNECTÉE AVEC SES CITOYENS BELOEIL ORGANISE UN CONCOURS DE PHOTOGRAPHIES D’HIVER

Pour souligner l’arrivée de la saison froide et mettre de l’avant les nombreuses joies qu’apporte l’hiver, Beloeil lance un concours de photographies pour constituer l’exposition Plaisirs d’hiver 2021. Les 42 photos gagnantes seront exposées au parc des Patriotes et devant la maison de la culture Villebon du 18 janvier au 26 mars 2021.« Les gens de Beloeil aiment jouer dehors et profiter des installations municipales prêtes pour l’hiver. Les parcs, les patinoires, l’aréna, les sentiers de nos boisés et la pente à glisser ne sont que quelques exemples. Je suis heureuse d’inviter les citoyens à faire valoir leur créativité et àparticiper à l’embellissement de notre ville. Participez en grand nombre! », s’exclame lamairesse de Beloeil, Diane Lavoie.Règlements du concoursLe concours est ouvert à tous les niveaux de photographes : amateur, semi-professionnel etprofessionnel. Les photos doivent être prises à Beloeil en hiver, en couleur ou en noir et blanc.Elles doivent être envoyées au format .jpg seulement, en haute résolution (300 p.p.p.).Chaque participant peut envoyer un maximum de deux (2) photos. Le jury se réserve le droit derefuser tout projet non conforme à ces critères. Les soumissions seront évaluées par leur qualitéet leur originalité et doivent être transmises avant le 11 décembre 2020.Ce que vous devez fournir lors de votre inscription : vos coordonnées complètes, une courtedescription de la photo (exemple : endroit ou contexte de prise de la photo), une ou deuxphotos représentatives du thème proposé, avec un titre pour chacune et l’année de leurcapture.Envoyez vos photos au culture@beloeil.ca, et transmettez les fichiers de plus de 10 Mo avec unlien WeTransfer ou Dropbox. Un accusé de réception vous sera envoyé́ , et la sélection desphotos s’effectuera dans la semaine du 14 décembre.

30 octobre 2020

Dévoilement de l’oeuvre Fenêtres générationnelles de l’artiste Michel David au pavillon Isaac-Vandandaigue

Dévoilement de l’oeuvre Fenêtres générationnelles de l’artiste Michel David  au pavillon Isaac-Vandandaigue

C’est en toute discrétion, situation pandémique oblige, que le dévoilement de l’œuvre Fenêtres générationnelles de l’artiste hilairemontais Michel David s’est déroulé ce matin au pavillon Isaac-Vandandaigue à Mont-Saint-Hilaire. L’artiste et le maire Yves Corriveau étaient présents pour souligner cet événement qui marque un jalon de l’histoire culturelle hilairemontaise. L’œuvre de Michel David se veut une façon de représenter et de reconnaître le travail d’acteurs du changement au fil des ans, dont les maires font partie. Ce projet artistique a été recommandé à l’unanimité par le jury dans le cadre d’un appel effectué auprès des artistes hilairemontais au début de 2018, afin de répondre au souhait de le Ville d’intégrer une œuvre permanente au parc des Maires.Les justes proportions de l’œuvre par rapport à sa zone d’intégration, sa volumétrie imposante, rendant sa présence incontournable et intéressante à découvrir, et la représentation de la montagne et de la rivière Richelieu, symboles identitaires forts à Mont-Saint-Hilaire, ont charmé les membres du jury. L’ouverture de l’œuvre vers le futur, avec sa dernière fenêtre vide prête à écrire la suite de l’histoire de la ville, a aussi trouvé écho auprès du jury. Rappelons que la thématique du projet était Hommage aux maires, fort à propos de par le lieu où le projet s’est concrétisé. L’artiste Michel David a profité du dévoilement pour expliquer sa démarche artistique : « Les fenêtres sont analogiques comme des ouvertures dans le temps où les échanges se sont vécus. Au niveau de ces fenêtres, les personnages représentent les maires et les autres acteurs du changement tendant les bras d’une génération à l’autre dans cet esprit de dialogue. Le dernier panneau qui représente l’avenir restera vierge comme un espace dans le futur à combler : l’espoir. » Monsieur David est un artiste bien établi à Mont-Saint-Hilaire. Autodidacte en arts visuels, il s’exprime par le biais de techniques et de moyens d’expression variés, comme la photographie, la peinture, la céramique, le métal et le verre. Son travail le plus récent l’amène à représenter la partie invisible des relations humaines en intégrant à ses œuvres des éléments réalistes qui mettent en lumière cette dimension impalpable et intemporelle. Le maire Yves Corriveau se réjouit de l’installation de l’œuvre et de ce qu’elle symbolise : « L’œuvre Fenêtres générationnelles expose les relations humaines qui se tissent entre les gens impliqués en politique municipale et la population. D’hier à aujourd’hui, d’aujourd’hui à demain, nous bâtissons ensemble notre municipalité en misant sur le bien-être de tous, dans un souci que tous puissent réaliser les projets qui les inspirent. La qualité artistique de l’œuvre fascine dès le premier regard. Ce projet porteur d’espoir et de beauté enrichit le paysage culturel de Mont-Saint-Hilaire et contribuera à la vitalité de notre ville. Nous pouvons en être fiers. »Avec la pandémie qui se poursuit et les mesures sanitaires en vigueur, le dévoilement officiel n’a malheureusement pas pu se tenir en présence de distingués invités. Une formule en toute simplicité était de mise pour protéger la santé et la sécurité des personnes présentes. Ce contexte a donné une idée à l’artiste Michel David, soit celle de produire une brochure qui relate la démarche artistique ayant mené à l’œuvre. Cette brochure sera disponible au villemsh.ca, section Loisirs et culture, onglets Culture/Pavillon Isaac-Vandandaigue. Une excellente façon de s’imprégner d’art et d’histoire et de mieux comprendre l’essence première de l’œuvre. Les citoyennes et les citoyens sont invités à venir découvrir l’œuvre Fenêtres générationnelles au pavillon Isaac-Vandandaigue situé tout près de la bibliothèque. À propos de la Ville de Mont-Saint-HilaireMont-Saint-Hilaire est une ville de plus de 19 000 citoyens. Ville de nature, d’art et de patrimoine, elle est fière de ses valeurs de développement durable, qu’elle manifeste notamment en protégeant et en préservant ses milieux naturels. Mont-Saint-Hilaire est aussi un lieu incontournable de l’activité artistique et touristique de la Vallée-du-Richelieu et possède un riche patrimoine historique et culturel.

27 novembre 2020

Le temps d’une Parenthèse !

Le temps d’une Parenthèse !

C’est dans le respect de toutes les normes sanitaires en vigueur que le vendredi 6 novembre dernier s’est tenue, devant le Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire, l’inauguration officielle de la sculpture communautaire Parenthèses du Regroupement des Artistes Professionnels de Mont-Saint-Hilaire (Le RAP). Les artistes, la préfète de la MRC de Vallée-du-Richelieu ainsi que les représentants du conseil d’administration du Musée, de la Ville de Mont-Saint-Hilaire et du député de Beloeil-Chambly étaient présents pour souligner l’importance de ce lègue qui vient marquer le 25e anniversaire conjoint du Musée et du Regroupement. Pour Diane Lavoie, préfète de la MRC Vallée-du-Richelieu « cette œuvre est un symbole très fort puisque cette période que nous vivons, c’est aussi une parenthèse dans nos vies ». La préfète a aussi tenu à rappeler que « l’art et les artistes sont un vecteur de cohésion de l’ensemble de la société ». L’œuvre monumentale réalisée par les artistes Gisèle Boisvert, Réal Calder, Julie Cormier, Alain Dionne, Chantal Emond, Jocelyn Fiste, Robert Hébert, André Michel, Véronique Naurais, Richard Paquette, Jean-Louis Slezak et Joëlle Tremblay est située juste à l’avant du Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire. Elle représente une parenthèse temporelle, tout en étant une parenthèse artistique à l'intérieur de laquelle se retrouvent 12 œuvres, 12 parenthèses reliées par le matériau et par la manière (acier découpé), qui vieillira en beauté par un lent processus de transformation. La forme ouverte de la sculpture assemblée en deux demi-cercles de grandeurs différentes, qui s'insèrent l'un dans l'autre, forme une parenthèse ouverte à l'intérieur de laquelle le visiteur peut s’insérer, créant ainsi un espace englobant à l'image de l'espace inclusif du musée. Le peintre-sculpteur ethnographe, André Michel, militant depuis toujours, et président fondateur du RAP, a précisé que cette œuvre communautaire est de l'empowerment « Cette sculpture communautaire est l'épanouissement et le renforcement du potentiel d’artistes qui ont acquis la maîtrise des moyens qui leur permettent de se conscientiser, de renforcer leur potentiel et de se transformer dans une perspective de développement, d’amélioration de nos conditions de vie et de notre environnement. » Il a terminé son discours en rappelant que « prendre position pour un artiste est un plus pour notre société et que si seul on va plus vite, en groupe on va plus loin. » L’œuvre qui trône fièrement en façade du Musée est une trace tangible de l’importance du Musée et des artistes depuis maintenant 25 ans dans la vie culturelle de notre région et a été rendue possible grâce à l’implication financière du Gouvernement du Québec, de la MRC de la Vallée-du-Richelieu, de la Ville de Mont-Saint-Hilaire et du Député de Borduas, Simon Jolin-Barrette.

24 novembre 2020

APPEL D’ARTISTES SHOWFRETTE 2021 : PROJECTION D’ŒUVRES D’ART SUR LA FAÇADE DE L’ÉGLISE SAINTMATHIEU

APPEL D’ARTISTES SHOWFRETTE 2021 : PROJECTION D’ŒUVRES D’ART SUR LA FAÇADE DE L’ÉGLISE SAINTMATHIEU

Pour la 7e édition du Showfrette, la Ville de Beloeil lance un appel d’oeuvres d’artistes qui seront projetées en grand sur l’église Saint-Mathieu. Pour cette édition spéciale, des centaines d’oeuvres seront sélectionnées et diffusées en boucle tout au long du mois de février.Tous les styles et médiums sont acceptés : peinture, dessin, photographie, collage, œuvre numérique, etc. Chaque artiste peut soumettre un maximum de cinq œuvres pour la projection. Il est préférable deprivilégier les formats verticaux pour un meilleur découpage des oeuvres ainsi que des couleurs vives etcontrastantes.Pour participer, faites parvenir vos oeuvres en haute définition (format .jpeg, 300 dpi minimal) à l’adresseculture@beloeil.ca avant le dimanche 20 décembre. Veuillez utiliser un site de téléchargementpour les envois de 10 Mo et plus. Un accusé de réception sera envoyé et les artistes retenus serontcontactés début janvier.Informations : https://loisirsculture.beloeil.ca/appels-artistes/culture@beloeil.ca450 467-2835, poste 2914

30 septembre 2020

Relance des activités à L’Arrière Scène : deux pièces pour les familles et le milieu scolaire

Relance des activités à L’Arrière Scène : deux pièces pour les familles et le milieu scolaire

L’Arrière Scène dévoile avec enthousiasme sa programmation d’automne 2020. Que ce soit en salle au Centre culturel de Beloeil ou en classe, c’est une programmation bien vivante et adaptée aux mesures sanitaires en vigueur qui est offerte, dès novembre, aux familles ainsi qu’au milieu scolaire. Selon Jean-François Guilbault, codirecteur artistique de L’Arrière Scène : « La programmation d’automne de L’Arrière Scène, même réduite, mise sur deux propositions théâtrales qui abordent l’introspection et la conquête de la peur de l’autre. Au contact du théâtre, les jeunes cherchent à comprendre, à découvrir l’empathie et à nommer leur vision du monde ». Cet automne, L’Arrière Scène propose deux spectacles en salle, dont une création, en plus d’une toute nouvelle offre d’ateliers théâtraux pour les enseignantes et enseignants du milieu. La programmation automnale L’arche de NoémieCoproduction de L’Arrière Scène et du Théâtre Bouches DécousuesGrand public : 15 novembre 2020 - 15 hReprésentations scolaires : 16 au 19 novembre 2020À partir de 8 ans Le 15 novembre 2020 à 15 h aura lieu la première de L’arche de Noémie. Cette nouvelle mouture est une adaptation toute particulière du solo écrit au tournant du nouveau millénaire, mais qui résonne tout particulièrement aujourd’hui. Incarnée par quatre actrices fortes, la Noémie du titre se multiplie et offre toutes sortes de facettes à ce qui pourrait être le voyage initiatique d’une jeunesse à la dérive. Avec L’arche de Noémie, Jasmine Dubé a été finaliste au concours RFI/Francophonie jeunesse en 1997 et aux Prix littéraires du Gouverneur Général en 1999. Une lune entre deux maisonsProduction du Carrousel, compagnie de théâtreGrand public : 13 décembre 2020 - 11 h et 15 hReprésentations scolaires : 14 au 16 novembre 2020À partir de 3 ans Le 13 décembre 2020 à 11 h et 15 h, c’est un classique de la dramaturgie jeune public québécoise qui prendra place sur la scène. Après les bruits d’orages, les ombres effrayantes et les a priori sur le voisinage, on y suit les traces de la naissance d’une amitié entre Plume et Taciturne, qui fera naître musiques et paroles rassurantes. " Une très belle pièce, pleine d'humour, de symbole et de poésie. Les deux personnages sont très attachants, les textes sont très beaux, drôles, dynamiques […] Un joli petit coup de coeur pour Plume et Taciturne! "Juliah sur Babelio Plaisir de créer : des ateliers théâtraux flexibles pour le milieu scolaire En collaboration avec la Maison Théâtre, L’Arrière Scène propose des ateliers de théâtre clés en main s’adressant autant aux élèves du primaire, du préscolaire qu’aux élèves du secondaire. Animés par une artiste-médiatrice de la Maison Théâtre, ces ateliers pourront se faire directement en classe ou de manière virtuelle. Le tout offert dans un environnement sécuritaire conforme aux mesures sanitaires en vigueur dans les établissements scolaires. Trois ateliers professionnels différents sont offerts pour trois groupes d’âge distincts : maternelle 4 ans jusqu’à la 2e année, de la 3e à la 6e année et du secondaire 1 au secondaire 5. Les mesures sanitaires et informations générales En raison des règles de distanciation établies par le Centre culturel de Beloeil, chaque spectacle sera présenté en fonction d’un nombre restreint de personnes tout en respectant les bulles de distanciation entre familles et entre classes. Les représentations seront offertes en formule tarif unique - 19,75 $, frais de service inclus, taxes en sus. Aucun programme imprimé ne sera remis. Les services de vestiaire et de bar ne seront pas disponibles. Pour connaître tous les détails de la programmation et les mesures sanitaires : www.arrierescene.qc.ca La saison hiver/printemps sera communiquée en novembre 2020. À propos de L’Arrière Scène Fondée en 1976, L’Arrière Scène, unique centre dramatique pour l’enfance et la jeunesse en Montérégie, a pour mission de produire et de présenter au Québec, au Canada et à l’étranger, des œuvres de création en plus d’accueillir et de diffuser des spectacles à l’intention d’un jeune public (volets familial et scolaire). Qui plus est, L’Arrière Scène est l’un des trois seuls diffuseurs spécialisés en théâtre jeune public reconnus de la province. C’est la première compagnie québécoise jeune public à avoir mis sur pied, hors des grands centres, une programmation théâtrale pour les enfants et les adolescents.

25 novembre 2020

Ouverture des boutiques muséales à temps pour les Fêtes !

Ouverture des boutiques muséales à temps pour les Fêtes !

À l’approche du temps des fêtes, La Maison amérindienne et le Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire sont heureux d’annoncer la réouverture de leurs boutiques muséales afin de permettre à tous de privilégié l’achat local et offrir des cadeaux uniques en cette année de pandémie. Les boutiques sont ouvertes dès maintenant selon des plages horaires spécifiques et en tout temps, sur rendez-vous. Les boutiques de La Maison amérindienne et du Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire permettent d’offrir des cadeaux inusités et solidaires à la culture tels que de l’artisanat autochtones provenant de différentes Nations autochtones du Québec et du Canada, des œuvres originales d’artistes locaux reconnus, un large éventail de recueils de poésie, livres jeunesses, catalogues d’expositions et ouvrages spécialisés, sans oublier le volet gastronomique qui propose une variété de produits du terroir. Pour les indécis, il est également possible de se procurer des certificats-cadeaux de La Maison amérindienne et du Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire disponibles en tout temps à l’accueil de l’une ou l’autre des institutions muséales. Offrir la culture : L’adhésion-cadeau, une idée originaleUne année particulière se termine bientôt et le milieu culturel a été particulièrement éprouvé. Afin de soutenir les institutions muséales, offrez à vos proches une adhésion aux Muséales de Mont-Saint-Hilaire qui permettra un accès privilégié à La Maison amérindienne, au Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire ainsi qu’au Domaine Ozias-Leduc et à la Maison Paul-Émile-Borduas. La boutique de La Maison amérindienne accueille les visiteurs du mercredi au vendredi de 10 h à 17 h et le samedi et dimanche de 13 h à 17h, tandis que la boutique du Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire ouvre ses portes du mercredi au vendredi de 10 h 12 h et de 13 h à 16 h. Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec La Maison amérindienne au 450 464-2500 ou à info@maisonamerindienne.com ou avec le Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire au 450 536-3033 ou à réception@mbamsh.com

20 novembre 2020

L’auteure Hilairmontaise Rita Amabili-Rivet lance son nouveau livre Clara et Gros-Paquet-d’Amour

L’auteure Hilairmontaise Rita Amabili-Rivet lance son nouveau livre Clara et Gros-Paquet-d’Amour

Ça y est! L’auteure Rita Amabili-Rivet lance officiellement son plus récent roman Clara et Gros-Paquet-d’Amour en ce mois de novembre de confinement. L’auteure dédie ce roman à ses petites-filles et aux adultes qui cherchent comment expliquer l’inexplicable : la mort. Les illustrations de l’artiste Eve Amabili-Rivet enjolivent l’histoire adaptée aux 3-4 ans.À propos du roman Clara et Gros-Paquet-d’Amour Ce roman pour petits aura plusieurs parties. TOME 1.Clara a 3 ans. Elle connait un tas d’amour qui aime dans son cœur. Il se nomme Gros-Paquet-d’Amour. Lorsqu’elle le prie, elle ferme la bouche et parle dans sa tête; surtout elle écoute. Elle voudrait inventer des lunettes spéciales pour le regarder.TOME La maman de Clara pleure parce que son amie est morte. Elle est morte pour toujours. Pour aller lui dire au revoir, Clara a mis la bague que Charlotte lui avait donnée lorsque qu’elle est née.La mort c’est un peu étrange mais Gros-Paquet-d’Amour est là dans notre cœur avec l’amie de maman. Ils aiment dans notre cœur. À la découverte de l’auteure Rita Amabili-RivetRita Amabili-Rivet, auteure et conférencière, détient une maîtrise en théologie avec une pratique en vulgarisation et en féminisme; une expérience de plus de quinze années comme infirmière accompagnante de fin de vie. Son travail d’écrivaine et son expérience personnelle l’ont amené à travailler longuement sur les droits humains, les droits des enfants, la situation des enfants dans les conflits armés ou vivant l’oppression et également sur l’immigration, plus particulièrement l’immigration italienne au Canada. Elle est l’auteure, entre autres, des romans Guido le roman d’un immigrant (2004) et Marguerite prophète (2014).Au sujet de l’illustratrice Eve Amabili-RivetEve Amabili-Rivet est une artiste provenant de la grande région de Montréal au Canada. Elle a obtenu un certificat en arts plastique à l’université du Québec à Montréal en 2006. À travers les dernières années, quelques-unes de ses créations ont été utilisées comme illustrations pour les premières de couverture de romans pour adultes et romans jeunesse. Ses premières créations ont été au fusain et depuis les 3 dernières années elle se concentre principalement sur l'acrylique. Elle se passionne par la représentation de visages humains dans tous ses angles et à travers différentes émotions. (Facebook : IllustrationEva)

Contact

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tous droits reservés © 2014 La télévision de la Vallée-du-Richelieu
Propulsé par 7Dfx