Affaires publiques

17 juin 2019

JEAN-FRANÇOIS ROBERGE CONFIRME L’AGRANDISSEMENT DE L’ÉCOLE SECONDAIRE DE CHAMBLY ET L’AJOUT DES SECONDAIRES 4 ET 5

Le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et le député de Chambly, Jean-François Roberge, est fier de confirmer que le gouvernement du Québec autorise l’agrandissement de l’École secondaire de Chambly afin d’y ajouter les secondaires 4 et 5. Celui-ci en a fait l’annonce officielle ce matin en compagnie du ministre responsable de la Montérégie et Président du Conseil du Trésor, Christian Dubé. Le député était visiblement très heureux de confirmer la nouvelle, attendue depuis longtemps par les citoyens de Chambly et de Carignan. Comme il s’y était engagé lors de la dernière campagne électorale, les travaux d’agrandissement devraient être terminés avant la fin du présent mandat. À terme, c’est donc plus de 1 400 élèves qui fréquenteront l’école secondaire de Chambly, des élèves de secondaire 1… à 5! Jean-François Roberge a d’ailleurs choisi l’école secondaire de Chambly pour dévoiler les sommes sans précédent qui seront consacrées à l’agrandissement d’école et la construction de nouvelles écoles. En tout, c’est 128 projets qui ont été autorisés au Québec, ce qui représente un investissement record de 1,7 milliard de dollars dans les infrastructures du Québec. Cela représente un investissement supérieur, en une seule année, aux investissements faits par le précédent gouvernement libéral en 3 ans. Plus de 154 M$ pour 22 projets en Montérégie Dans la région de la Montérégie, incluant l’école secondaire de Chambly, 22 projets d’agrandissement, d’acquisition et de construction, touchant sept commissions scolaires, verront le jour grâce à des investissements de plus de 154 millions de dollars. Outre l’école secondaire de Chambly, un projet de construction d’une nouvelle école primaire a également été autorisé à Carignan. Le ministre responsable de l’Administration gouvernementale, président du Conseil du trésor et ministre responsable de la région de la Montérégie, M. Christian Dubé, était présent au côté du ministre Jean-François Roberge pour présenter les projets de sa région.

12 juin 2019

LANCEMENT DU GALA GRAND RICHELOIS DE LA CCIVR

LANCEMENT DU GALA GRAND RICHELOIS DE LA CCIVR

La Chambre de commerce et d’industrie Vallée-du-Richelieu (CCIVR) a lancé officiellement l’édition 2019 du Gala Grand Richelois qui aura lieu le jeudi 21 novembre 2019 au Centre culturel de Beloeil. Événement d’envergure dans la Vallée-du-Richelieu, le Gala Grand Richelois vise à souligner l’importance du dynamisme du milieu des affaires auprès de la communauté et met en lumière la contribution des entreprises et entrepreneurs pour la région. Catégories de prix Quinze trophées Grand Richelois seront remis dans le cadre de l’événement à l’automne dans les catégories suivantes :  Commerce de détail  Restauration, tourisme, art et culture  Production industrielle et manufacturière ou de distribution  Entreprise de services commerciaux  Entreprise de services professionnels  Organisme communautaire ou entreprise d’économie sociale  Bonheur au travail  Implication sociale ou philanthropique  Innovation  Écoresponsabilité  Relève et transfert d'entreprise  Fierté régionale  Fier/fière dirigeant(e) ou entrepreneur(e)  Bourse des étoiles  Entreprise de l’année Les entreprises et organismes de la région sont invités à déposer leur candidature à partir du 13 juin jusqu’au 1er octobre 2019 avant 16h30 en se rendant au www.ccivr.com. Un jury externe composé de personnalités du monde des affaires de l’extérieur de la région étudiera les candidatures suite à la réception des dossiers. Les finalistes pour chaque catégorie seront dévoilés le jeudi 7 novembre lors d’un cocktail et les lauréats seront annoncés lors du Gala le 21 novembre. Cercle des ambassadeurs Nouveauté cette année, afin d’assurer un bon nombre de candidatures de qualité, différents acteurs du milieu économiques ont été rassemblés en un cercle des ambassadeurs. Leur rôle est d’identifier de possibles candidatures et d’épauler les entreprises dans leur mise en candidature.

02 mai 2019

Offre de copeaux de bois par la Municipalité

Offre de copeaux de bois par la Municipalité

Dès aujourd’hui, la population est invitée à se rendre au stationnement de l’aréna Jean-Rougeau pour se procurer du paillis (copeaux de bois). Les citoyens intéressés doivent apporter leurs contenants ou faire l’usage d’une remorque. La quantité offerte est limitée; le principe de l’ordre d’arrivée s’applique. Le paillis permet d’embellir l’aménagement extérieur des résidences tout en réduisant de moitié les besoins en arrosage des plantes extérieures. De plus, il protège le terreau contre l’assèchement dû au soleil en conservant l’humidité du sol. La Municipalité adhère au principe de la gestion responsable des matières résiduelles générées par ses activités et elle pose, depuis quelques années, quelques gestes positifs selon le principe des 3RV‑E dont le déchiquetage des branches de différentes essences d’arbre obtenues à partir du travail en horticulture sur les propriétés municipales, des dépôts effectués par la population d’arbres de Noël dépouillés et de branches lors des rebuts encombrants et récupérables pour en faire des copeaux de bois utiles pour son personnel responsable de la réalisation des aménagements paysagers sur le territoire ainsi qu’aux citoyens.

14 juin 2019

INAUGURATION OFFICIELLE DU CAMP DE GRANDPRÉ

C’est le vendredi 21 juin prochain à 11h00 qu’aura lieu l’inauguration officielle du Camp de Grandpré à Otterburn Park. En 2016, grâce à la généreuse implication de M. A. Jean de Grandpré et de sa famille, la Fondation Papillon met sur pied un projet visant à revoir l’ensemble des infrastructures du site du Camp de Grandpré afin de répondre adéquatement aux besoins de sa clientèle vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble de l’autisme. Le camp compte désormais cinq bâtiments ultramodernes pouvant accueillir près de 200 personnes. Monsieur A. Jean de Grandpré Ancien président du conseil et chef de la direction de Bell Canada Entreprises inc., M. A. Jean de Grandpré a été une figure dominante du milieu des affaires au Canada. Très grand philanthrope, il s’est intéressé de près à la cause des personnes vivant avec un handicap, particulièrement celles présentant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme. Son exceptionnelle contribution financière a permis à la Fondation Papillon de faire du Camp de Grandpré un lieu d’innovation doté d’infrastructures adaptées aux besoins de la clientèle et d’assurer la pérennité des opérations. En l’honneur de M. A. Jean de Grandpré, le site porte désormais le nom de Camp de Grandpré et tous les bâtiments sont désignés au nom des membres de sa famille. Inauguration C’est donc avec une immense fierté que la Fondation Papillon célèbre la concrétisation de ce projet qui permettra d’accueillir toute personne ayant un handicap afin de leur faire vivre de nouvelles expériences et ce, pour une société plus inclusive.

29 mai 2019

LA VILLE DE SAINT-BASILE-LE-GRAND DÉVOILE SON PLAN D’ACTION 2019 POUR SOUTENIR LES PERSONNES HANDICAPÉES

LA VILLE DE SAINT-BASILE-LE-GRAND DÉVOILE SON PLAN D’ACTION 2019 POUR SOUTENIR LES PERSONNES HANDICAPÉES

À l’occasion de la 23e Semaine québécoise des personnes handicapées sous le thème « Ensemble, bâtissons une société plus inclusive », la Ville de Saint-Basile-le-Grand réitère son engagement à poser des gestes concrets afin de réduire les obstacles nuisant à l’accomplissement des habitudes de vie des citoyens ayant des incapacités ou déficiences, qu’elles soient visuelles, auditives, motrices, cognitives, psychologiques ou autres. Dans cette optique, le conseil municipal est fier de présenter son plan d’action annuel, adopté à la séance publique du 6 mai dernier, où sont consignées les actions envisagées et les réalisations visant à offrir l’accessibilité universelle. La mise à jour de ce document est le résultat d’échanges et de la mise en commun d’idées lors de rencontres du comité de consultation composé de représentants du conseil et du personnel-cadre municipal, de membres de l’Association des personnes handicapées de la Vallée-du-Richelieu (APHVR) et de la Régie intermunicipale de sécurité incendie de la Vallée-du-Richelieu ainsi que de citoyens bénévoles grandbasilois. Des actions pour une société plus inclusive Quelques actions ont été mises en oeuvre en 2018 afin de rendre plus accessibles les lieux, les bâtiments et les services publics. Par exemple, des bandes contrastantes ont été ajoutées sur les portes vitrées, vitrines et escaliers des édifices municipaux et des accessoires tels que des balançoires et une table de piquenique adaptées ont été installées au parc des Trinitaires ainsi qu’au parc de la Seigneurie. Dans l’optique d’intégrer et prévoir de façon optimale des mesures d’accessibilités dans l’élaboration de projets tout en respectant les ressources financières disponibles, de nouvelles actions s’ajoutent au travail réalisé depuis de nombreuses années en collaboration avec les organismes régionaux offrant des services spécialisés. Ainsi, la Ville entend uniformiser la signalisation dans les édifices municipaux en respectant les normes et recommandations émises par l’Institut Nazareth et Louis-Braille afin de faciliter les déplacements des personnes ayant une déficience à l’intérieur de ces lieux. La Municipalité souhaite aussi encourager leur participation lors des activités à grand rassemblement en implantant des mesures telles que le prêt de fauteuils roulants et l’installation de toilettes adaptées sur les sites d’activités. Finalement, la Municipalité poursuivra le réaménagement de ses espaces publics, notamment ses parcs, pour favoriser l’inclusion des personnes en situation de handicap. Consultez le plan d’action Le document où sont consignées les mesures envisagées ainsi que celles réalisées depuis plus de 10 ans peut être consulté à partir du villesblg.ca/accessibilite.

15 avril 2019

Marie Sylvestre agente de développement culturel numérique

Marie Sylvestre agente de développement culturel numérique

Culture Montérégie accueille madame Marie Sylvestre à titre d’agente de développement culturel numérique. « Sa grande expérience sera un atout majeur pour l’équipe de Culture Montérégie, et surtout pour les artistes et organismes culturels de la Montérégie. Elle contribuera à une meilleure connaissance des outils numériques par le milieu et élaborera des stratégies pour accélérer le virage numérique des organismes culturels », se réjouit Nancy Bélanger, directrice générale. Forte d’un parcours de gestionnaire culturelle depuis plus de 20 ans, Marie Sylvestre a notamment participé au développement de projets avec le Quartier de l’innovation, Art Souterrain, les Productions Feux Sacrés (art autochtone), les éditions Planète rebelle et Économonde à Sorel-Tracy. Elle a donné également des formations dans le réseau des conseils régionaux de la culture. Elle aura pour mandat de favoriser la concertation entre les acteurs de la culture, de l’univers numérique et des communications en Montérégie. Elle collaborera au développement d’initiatives structurantes et d’événements fédérateurs du milieu culturel. Elle fera également partie du réseau national d’agents de développement culturel numérique (ADN) créé par le ministère de la Culture et des Communications dans le cadre du Plan culturel numérique du Québec. Marie Sylvestre est entrée en fonction le 8 avril dernier. Vous pouvez la joindre à msylvestre@culturemonteregie.qc.ca. Culture Montérégie Fondé en 1977, Culture Montérégie a pour mission de regrouper et de mobiliser, dans un esprit de concertation, l’ensemble des personnes, physiques ou morales, établies en Montérégie qui exercent une activité professionnelle dans les domaines de la culture et des communications. L’organisme les représente et leur offre des services. Il fait la promotion de la culture et des communications et participe au développement culturel de la Montérégie.

14 juin 2019

Régie intermunicipale de sécurité incendie de la Vallée-du-Richelieu : bilan positif des premiers mois d’opération

Régie intermunicipale de sécurité incendie de la Vallée-du-Richelieu : bilan positif des premiers mois d’opération

La Régie intermunicipale de sécurité incendie de la Vallée-du-Richelieu (RISIVR) tenait aujourd’hui une conférence de presse, afin de dresser le portrait des premiers mois d’opération sur le territoire. Parmi les sujets abordés : la diminution des temps de réponse lors d’interventions; la réévaluation des cotes d’assurances municipales; le dévoilement du nouveau logo de la RISIVR; l’amorce d’un virage vert ainsi que des remerciements à deux samaritaines de la région. C’est en présence des membres du conseil d’administration, des conseillers municipaux des municipalités partenaires, des directeurs généraux, des députés, des représentants des médias et de la Régie que le président de la Régie et maire de la Ville de Saint-Basile-le-Grand, monsieur Yves Lessard, a présenté un bilan positif des cinq premiers mois d’opération. Ce sont plus de 409 appels qui ont été reçus pour des interventions variées allant d’incendies, en passant par des accidents routiers, jusqu’à des sauvetages nautiques et en montagne. À la suite de ces multiples interventions, la RISIVR a annoncé fièrement que les temps de réponse en cas d’interventions sur l’ensemble du territoire sont meilleurs que ceux projetés lors de la constitution de la régie. L’objectif était de permettre des interventions urbaines en moins de cinq minutes ainsi que des interventions rurales qui ne dépassent pas dix minutes, afin d’assurer une protection maximale pour les citoyens de la Vallée-du-Richelieu. Cet objectif a été atteint et même dépassé. L’intervention en milieu urbain se fait en quatre minutes et sur le territoire en neuf minutes au lieu des dix minutes projetées. La rapidité d’intervention de la RISIVR permet une réduction considérable des pertes de vie ainsi que des pertes matérielles. Réduction des cotes d’assurances Ces résultats entraînent une réévaluation des cotes d’assurances municipales tel que le mentionnait monsieur Samir Hasbani de la firme Opta intelligence, mandatée par le Groupement technique des assureurs du Canada lors de la conférence de presse. Monsieur Hasbani a exposé les bénéfices pour les citoyens en plus de la réduction de la gravité des sinistres, en l’occurrence une baisse potentielle des primes d’assurance incendie. La baisse pourrait d’ailleurs être substantielle pour les commerces et les industries. Divers éléments ont été analysés durant ce processus soit : le réseau d’alimentation en eau du territoire, les volets sécurité incendie et prévention ainsi que les communications d’urgence 9-1-1.

13 mai 2019

Motocyclistes et automobilistes, soyez vigilants

Motocyclistes et automobilistes, soyez vigilants

Les plus récentes données de la Société de l'assurance automobile du Québec situent à 49, le nombre de motocyclistes ayant perdu la vie dans un accident l'an dernier. Il y a eu 1865 blessés durant cette même période. 48,6 % des accidents corporels impliquent au moins une moto et un autre véhicule. On comprendra que la SAAQ revienne à la charge avec une nouvelle campagne de sensibilisation du 13 mai au 14 juillet, qui s’adresse à la fois aux motocyclistes et aux automobilistes. En tenant compte de cette situation, votre Régie intermunicipale de police Richelieu Saint-Laurent portera une attention particulière au partage de la route automobilistes-motocyclistes au cours des prochains mois. Parmi les principales causes de ce bilan, on note la vitesse, l'inattention ou la distraction, l’inexpérience, l'omission de céder le passage. Le porte-parole de la Régie, le sergent Jean-Luc Tremblay, est catégorique : {nous allons porter une attention particulière à ces éléments clairement identifiés par la SAAQ, notre partenaire. La route, on ne le dira jamais assez, ça se partage}. Chacun ayant ses responsabilités, en voici quelques-unes : Motocyclistes : - Se rendre le plus visible possible (couleurs claires et contrastantes avec des bandes réfléchissantes). - Porter de l'équipement sécuritaire.- Rouler avec les feux de route (les hautes) de jour. Automobilistes : - Respecter une distance sécuritaire avec une motocyclette.- Ne pas empiéter sur sa voie de circulation. - Établir un contact visuel avec un motocycliste surtout aux intersections. À tous... Bonne Route et nous vous invitons à consulter le site web de la SAAQ pour la sécurité des motocyclistes : www.saaq.gouv.qc.ca.

15 avril 2019

Collectes de résidus verts

Collectes de résidus verts

Une collecte de résidus verts aura lieu le jeudi 25 avril CARIGNAN, le lundi 15 avril 2019 –  La Ville de Carignan invite les citoyens à réduire leur empreinte sur l’environnement en participant aux collectes de résidus verts de l’année, organisées les jeudis 25 avril, 9 mai et 23 mai. Les résidus verts sont les résidus organiques qui proviennent des jardins, des cours ou des potagers. Au printemps, nous parlons entre autres de résidus organiques de nettoyage et d’ouverture des jardins, ainsi que des résidus de préparation des semis, de plantation, de déchaumage et de désherbage des terrains. Un coup de pouce à l’environnement Ces résidus verts font l’objet de collectes spéciales, car lorsqu’ils sont déposés dans les ordures ménagères, leur décomposition dans les sites d'enfouissement produit des gaz à effet de serre, nocifs pour la santé et responsables des changements climatiques. Grâce à ces collectes spéciales, les résidus verts sont transportés vers un site de compostage localisé. Contenants idéaux Les contenants recommandés par la Ville pour les collectes de résidus verts sont (dans l'ordre) : les sacs spécialement fabriqués à cet usage et que l'on trouve dans plusieurs commerces; les contenants rigides réutilisables munis de poignées et avec couvercle étanche, d'un volume similaire aux poubelles utilisées pour les ordures ménagères et d’un poids maximal de 25 kg/55 lbs; les boîtes de carton, bien qu’elles s'endommagent facilement sous la pluie; et finalement, les sacs de plastique biodégradable transparents ou orange. Prochaines collectes de résidus verts : 25 avril, 9 mai et 23 mai Tous les détails à villedecarignan.org 

Contact

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tous droits reservés © 2014 La télévision de la Vallée-du-Richelieu
Propulsé par 7Dfx