• Accueil
  • Communiqués
  • Communiqués d'actualités
  • Agroenvironnement en Montérégie 320 000 $ pour soutenir les initiatives du secteur agricole afin d’améliorer la qualité de l’eau et la biodiversité!

Agroenvironnement en Montérégie 320 000 $ pour soutenir les initiatives du secteur agricole afin d’améliorer la qualité de l’eau et la biodiversité!

vendredi, 06 septembre 2019

Agroenvironnement en Montérégie 320 000 $ pour soutenir les initiatives du secteur agricole afin d’améliorer la qualité de l’eau et la biodiversité!

La Fédération de l’UPA de la Montérégie est heureuse d’annoncer l’obtention d’aides financières totalisant 320 000 $ dans le cadre du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) pour la réalisation de deux importants projets en agroenvironnement sur le territoire de la Montérégie.

Les projets

Le milieu agricole en action pour la protection des ressources eau et sol en Montérégie

Ce projet vise la mobilisation des producteurs agricoles pour la réalisation d’aménagements à la ferme qui contribueront à l’amélioration de la qualité de l’eau et de la biodiversité dans les principales rivières en Montérégie, soit les rivières Yamaska, Richelieu, Châteauguay et Baie Missisquoi. Ces aménagements seront rétribués monétairement pour les biens et services environnementaux générés tels que : l’amélioration de la qualité de l’eau, le stockage de carbone, l’augmentation de la biodiversité locale, etc. Ce projet qui s’échelonnera, pour sa part, sur une période de deux ans et est réalisé dans le cadre du programme ALUS Montérégie.

Protection des bandes riveraines agricoles de la Montérégie

Cette initiative de sensibilisation et de formation vise à promouvoir auprès des entreprises agricoles de la Montérégie l’importance d’intégrer la bande riveraine à la régie des cultures, et ainsi, contribuer à l’amélioration de la qualité de l’eau et de la biodiversité de l’ensemble des cours d’eau. Ce projet s’échelonnera sur une période de 18 mois.

« Cet appui vise à reconnaître et soutenir les efforts du secteur agricole dans la réalisation d’initiatives visant l’amélioration de la qualité de l’eau et de la biodiversité. Les biens et services écologiques générés par l’agriculture durable sont réels et profitables pour l’ensemble de la collectivité. Nous souhaitons donc encourager les entreprises agricoles qui acceptent de céder une partie de leurs terres pour y mettre en place des aménagements durables visant à réduire leur empreinte environnementale, en leur versant une rétribution annuelle.», a précisé monsieur Patrick Bousez, président de la Table de concertation des préfets de la Montérégie.

0.0/5 Note (0 votes)

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.

Contact

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tous droits reservés © 2014 La télévision de la Vallée-du-Richelieu
Propulsé par 7Dfx