logo tvr9 blanc

Facebook
Retrouvez-nous sur Facebook
Le Régional
Votre bulletin d’informations de la Vallée-du-Richelieu
Dans la Vallée
Un magazine qui traite de la vie culturelle et communautaire de la Vallée du Richelieu
Vallée des Arts
La Vallée des Arts vous fera découvrir des artistes en arts visuels
Nouveaux visages
Artistes ou de groupes d’artistes de la relève
Nos artisans se racontent
TVR9 trace pour vous les portraits des nouveaux artistes ou de groupes d’artisans de la région
Paroles d'auteurs
France Bergeron nous présente des auteurs de notre belle région

Économie

Budget du Canada 2019 La FQM salue les investissements de 5 à 6 G$ pour brancher les régions à Internet haute vitesse

Budget du Canada 2019 La FQM salue les investissements de 5 à 6 G$ pour brancher les régions à Internet haute vitesse

Budget du Canada 2019

La FQM salue les investissements de 5 à 6 G$ pour brancher les régions à Internet haute vitesse

Québec, le 19 mars 2019 – À titre de porte-parole des régions, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) salue les investissements de 5 à 6 milliards de dollars au cours des 10 prochaines années dans le Budget 2019 du ministre fédéral des Finances, M. Bill Morneau, afin de brancher 95 % des ménages et entreprises à Internet haute vitesse d’ici 2026, et la totalité d’ici 2030, peu importe où ils se trouvent au pays.   « C’est ahurissant qu’en 2019 la question du branchement des régions à Internet haute vitesse ne soit pas encore réglée. Les investissements importants annoncés aujourd’hui par le ministre Morneau pour remédier à la situation sont donc plus que bienvenus. Maintenant, il s’agit de s’assurer que tous les paliers de gouvernement, sous la responsabilité du gouvernement du Québec, travaillent de concert pour brancher rapidement l’ensemble des citoyens, peu importe où leur résidence est située sur le territoire », a déclaré le président de la FQM, M. Jacques Demers.   Pour la Fédération, la recette du succès pour brancher les régions passe par les MRC qui ont une connaissance fine de la réalité sur leur territoire. Tout nouveau projet devrait obtenir la collaboration et l’approbation des MRC pour obtenir son financement.   « Trop souvent, lorsque la MRC n’a pas été consultée dans les projets, la fibre optique est déployée par les grandes entreprises de télécommunications seulement dans les secteurs les plus rentables. Il faut impliquer les MRC, dès le début, dans l’élaboration et la conception des projets. Elles sont les mieux placées pour définir et répondre aux besoins des régions », a ajouté le président de la FQM.

Budget fédéral 2019 : l’UMQ réitère les attentes budgétaires des gouvernements de proximité

Budget fédéral 2019 : l’UMQ réitère les attentes budgétaires des gouvernements de proximité

Budget fédéral 2019 : l’UMQ réitère les attentes budgétaires des gouvernements de proximité  

Montréal, le 18 mars 2019 – À la veille du dépôt du budget 2019-2020 du gouvernement du Canada, l’Union des municipalités du Québec (UMQ) a rappelé les priorités budgétaires des gouvernements de proximité. Le financement du transport collectif, de nouveaux moyens pour les régions, notamment l’accélération du déploiement de la connexion à Internet haute vitesse partout sur le territoire, et l’aide à l’adaptation aux changements climatiques font partie des revendications des municipalités. Une occasion pour un grand chantier pour le transport collectif « Les municipalités connaissent les besoins en transport collectif de leur communauté. De nouvelles sommes doivent venir appuyer leurs initiatives. Le financement doit être pérenne et prévisible. Sans cela, il ne sera pas possible de répondre adéquatement aux attentes de nos populations et respecter collectivement nos engagements de baisse des émissions de gaz à effet de serre », a déclaré d’entrée de jeu le président de l’UMQ et maire de Drummondville, monsieur Alexandre Cusson. 

Budget Québec 2019 : les gouvernements de proximité rappellent leurs priorités budgétaires

Budget Québec 2019 : les gouvernements de proximité rappellent leurs priorités budgétaires

Budget Québec 2019 : les gouvernements de proximité rappellent leurs priorités budgétaires  

Montréal, le 15 mars 2019 – À quelques jours du dépôt du budget 2019-2020 du gouvernement du Québec, l’Union des municipalités du Québec (UMQ) a tenu à rappeler les priorités budgétaires des gouvernements de proximité présentées lors des consultations prébudgétaires au ministre des Finances, M. Éric Girard. La réallocation stratégique des sommes disponibles dans le Fonds vert dans des projets structurants de mobilité durable dans toutes les régions du Québec fait partie des demandes prioritaires des municipalités. « Le gouvernement du Québec a d’important surplus. Les municipalités ont contribué à l’effort budgétaire des dernières années, il incombe donc au ministre des Finances de faire profiter les municipalités des marges de manœuvre maintenant disponibles, notamment pour rendre possible la conclusion d’un nouveau pacte fiscal en septembre prochain comprenant le transfert d’un point de TVQ », a déclaré d’entrée de jeu le président de l’UMQ et maire de Drummondville, M. Alexandre Cusson. Investir dans la mobilité durable; investir dans ce qui fonctionne.

Revenu Québec annonce des amendes totalisant 68 000 $

Revenu Québec annonce des amendes totalisant 68 000 $

REVENU QUÉBEC ANNONCE DES AMENDES TOTALISANT 68 000 $ POUR DEUX ENTREPRENEURS ET LEUR SOCIÉTÉ

 Québec, le 28 février 2019. – Revenu Québec annonce que M. Silviu Cirneleaga, un résident de Montréal, M. John Henry Ruiz Hoyos, un résident de Saint-Hubert, et la société 9268-5460 Québec inc., faisant des affaires dans le domaine de la rénovation résidentielle, ont été condamnés à payer des amendes totalisant 68 000 $ dans un délai d’un an, relativement à un cas de fraude fiscale.

Formation continue de l’ITA : Une formation renouvelée en assurance agricole

Formation continue de l’ITA : Une formation renouvelée en assurance agricole

Saint-Hyacinthe, le 11 mars 2019. – L’Institut de technologie agroalimentaire (ITA) propose une formation sur l’assurance agricole, qui se tiendra le mardi 2 avril au campus de Saint‑Hyacinthe. D’une durée de six heures, elle s’adresse aux productrices et aux producteurs agricoles qui souhaitent améliorer leur compréhension du contrat d’assurance agricole et être en mesure de s’assurer que leur contrat d’assurance répond à leurs besoins.

L’activité sera animée par M. Serge Gosselin, courtier en assurances agricoles. Comptant plus de 30 années d’expérience au service des agriculteurs, M. Gosselin a entrepris sa carrière dans le domaine de l’assurance agricole comme souscripteur. Grace à sa formation de technicien en prévention d’incendie, il est devenu par la suite inspecteur en prévention-incendie. En 1988, il obtient sa licence de courtier en assurance de dommages et travaille pour un cabinet spécialisé en assurance agricole. En 1991, il devient copropriétaire d’un cabinet d’assurance, puis, en 2008, propriétaire de son propre cabinet. Ce nouveau formateur apporte un éclairage nouveau sur le contenu présenté, dans le but de mieux répondre aux besoins des productrices et des producteurs agricoles en matière d’assurance agricole.